Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

avatar 2012

[ PHOENIX DIVISION ]
30 SECONDS TO MARS FRANCE


LA BASE de DONNEES
FRANCAISES
OFFICIELLES et OFFICIEUSES
la plus COMPLETE sur
 
30 SECONDS TO MARS

--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
 
LIVENATION

mercurylogo 3

--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
Vous pouvez partager vos photos, vidéos et infos sur ce site en les envoyant à:
thirtyfrance@gmail.com

--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
 

WELCOME
TO THE UNIVERSE
BANNIERE MARS
 
--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
MARS VIDEOS-copie-1 MARS PAROLES-copie-1 MARS MYSTERES-copie-2 MARS TOURNEES-copie-1 MARS PRESSE-copie-1
--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
200x2012.gif
--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------
FULL SET WITH IMAGES AND SOUND  FROM ALL
THE FRENCH TOUR 2011

--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------


--------------- ₪ ø lll ·o. ----------------

Publié par [ECHELON]

 

001.jpg

30 Seconds To Mars :
les photos que n’auriez pas dû voir


Récit – Elles ne sont pas vraiment belles et ont pourtant suscité la fureur du groupe de l’Américain Jared Leto aux Vieilles Charrues. Mes photos ont bien failli être effacées à la demande du staff de 30 Seconds To Mars, au mépris de la loi.

Il est 23 h 40 et la prairie de Kerampuilh s’est déjà bien vidée ce dimanche soir. Tout est relatif quand on parle du premier festival de France en fréquentation. Il reste sans doute encore deux bonnes dizaines de milliers de spectateurs.

Je me restaure avec un ami sous le chapiteau de la crêperie centrale et deux chemins s’ouvrent à nous. Monter écouter Birth Of Joy sur la scène Grall, ou descendre voir 30 Seconds To mars devant Glenmor. Nous choisissons la deuxième option, curieux de voir la relation entre le chanteur-acteur Jared Leto et ses groupies.

Depuis quatre jours, je couvre le festival pour ma radio, enchaînant les interviews et les photos destinées aux réseaux sociaux du média, comme convenu dans mon accréditation. C’est la cinquième année consécutive que je viens à Cahraix comme reporter, toujours volontaire car ravi d’y trouver un terrain d’expérimentations journalistiques hors normes.

Dernier concert du week-end, derniers clichés. Nous progressons tranquillement, sans difficulté. Le public n’est compact que dans les cinq premiers rangs.

Le show est très visuel. Les effets de lumière sont réussis et le lancer de gros ballons multicolores plutôt photogénique. Un spectacle unanimement qualifié de “ridicule” par les critiques.

 

POUR LIRE LA SUITE...
SOURCE

Commenter cet article